Les gameurs ciblés par les pirates

Les joueurs en ligne sont de plus en plus ciblés par les cybercriminels, selon un rapport publié la semaine dernière par l’Anti Phishing Work Group. Durant les six derniers mois de 2012, les attaques de phishing visant les joueurs en ligne ont bondi de 2,7% en septembre à 14,7% au cours du dernier trimestre. Les pirates sont particulièrement attirés par les jeux en ligne en raison de leur énorme popularité. Le rapport explique que les points gagnés en ligne sont précieux car ils peuvent être échangés sur le marché noir. Ces points, monnaies virtuelles et autres objets virtuels détenus sur les comptes des gameurs peuvent également être vendus pour de l’argent réel.

Les victimes risquent même d’avoir leurs identités réelles volées. Pour les cybercriminels, les joueurs peuvent être des proies faciles parce que la culture du jeu se fond souvent avec celle du piratage, les gameurs étant habitués à télécharger illégalement jeux, musique et films. Cette nouvelle génération est également moins sur ses gardes en ce qui concerne  » l’internet security « , c’est à dire la confidentialité des données et l’interaction sociale en ligne. Les joueurs prennent peut-être leur sécurité à la légère, mais ce n’est pas le cas des opérateurs de jeux.

Les sites de jeux mettent en place un barrage de mesures de sécurité, qui incluent la conformité PCI pour protéger les informations de carte de crédit, le SSL Certificat, l’authentification et le chiffrement. Mais cela ne veut pas dire que les pirates n’ont pas trouvé de moyens pour compromettre les sites en question. En effet, de nombreux sites utilisent des serveurs web vulnérables qui ne sont pas tenus à jour, et c’est ce que les auteurs de malware cherchent. Ces auteurs utilisent des kits qui peuvent analyser les vulnérabilités de nombreux sites et les utiliser pour injecter du code malveillant. Une fois infectés, les pirates utilisent des messages de phishing pour attirer leurs victimes vers ces sites et infecter leurs ordinateurs.