Pensez à passer vos pages web au format AMP

On ne compte plus les nouveautés Google tellement elles sont nombreuses chaque année et même chaque mois. L'une des dernières est la possibilité pour les sites web de passer leurs pages dans un nouveau format appelé AMP. Mais que veulent dire au juste ces trois lettres et pourquoi il est conseillé de suivre les directives de Google ?

Améliorer l'expérience utilisateur avant tout

Google adore optimiser l'expérience des internautes sur son moteur de recherche. L'un de ses objectifs principaux est de proposer la meilleure information répondant à une requête mais aussi le plus rapidement possible. Le facteur mobile est également très important car nous utilisons de plus en plus nos smartphones pour surfer sur internet. Le responsive design est d'ailleurs devenu une obligation pour les sites web. Si ce passage vous pose problème, il existe des agences web comme à Rouen par exemple.

Des pages AMP plus rapides sur mobile

AMP répond à ces problématiques puisqu'il apparaît comme un format d'affichage spécialement conçu pour mobile (AMP signifie Accelerated Mobile Pages). Sur mobile donc, lorsqu'un utilisateur rencontre un résultat au format AMP, il peut constater un logo en forme de petit éclair pour lui signaler qu'il s'agit d'une page AMP.

Si vous cliquez alors sur ces articles, vous vous rendrez compte que l'affichage est quasiment instantané. La présentation de la page est également plus épurée et cela permet grandement de booster la vitesse d'ouverture. Cette initiative participe à améliorer l'expérience utilisateur sur mobile et à répondre aux exigences de rapidité des internautes qui ne supportent plus de perdre des secondes ici ou là.

N'oublions pas Mobile First

Google a également lancé l'index Mobile First. Celui-ci signifie que les résultats dans Google ne se basent plus sur les recherches dekstop (ordinateur classique) mais plutôt maintenant sur les contenus mobile. Cela change la donne même s'il fallait se douter de ce changement puisque les recherches mobiles ont dépassé celles sur desktop.

/* ]]> */