Gestion de projet

Que peut-on savoir sur la méthode agile ?

Par Gus iRonfle , le 29 juillet 2021 , mis à jour le 29 juillet 2021 - 4 minutes de lecture
methode agile scrum

La méthode agile Scrum est désormais utilisée sur tous les projets de développement. Avec l’accélération que subit le monde aujourd’hui, il devient nécessaire de s’adapter à notre nouvel environnement. Scrum fut crée à la fin des années 1990 aux USA par des informaticiens et des spécialistes en informatique.

Cette invention marque une forte croissance dans le domaine informatique car elle répond à la demande de tout type de client. C’est aussi une méthode qui a réussi à faire parler d’elle dans les autres différents domaines existants. Nous allons connaitre au cours de cet article les bases de fonctionnement de la méthode agile Scrum.

Que peut-on savoir sur la méthode agile Scrum ?

La méthode Scrum s’est considérablement améliorée de telle manière qu’elle concorde avec la plus part des milieux professionnels :

  • Les services juridiques ;
  • Les projets de développement dans les entreprises ;
  • Les sujets marketing et e-commerce ;
  • Le développement de projets personnels.

La plus part des projets se trouvent être de très gros projets qui prennent parfois beaucoup de temps à être réalisé. Après avoir bien étudié les variantes des améliorations, les équipes spécialisées dans le développement ont pu concevoir les quatre piliers de la méthode agile. Retrouvez également notre article sur la définition de la gestion de projet agile.

principes methode agile
Intégrez la méthode agile scrum au coeur de votre entreprise

Quels sont les principes de la méthode agile ?

Le premier grand principe, c’est la productivité qui veille à ce que chaque minute soit efficacement utilisée. Le but est d’aller à l’essentiel sans gaspiller trop d’effort inutilement.

A lire également  9 stratégies éprouvées pour rendre vos réunions productives

Le deuxième point consiste à faire preuve de simplicité. Les équipes doivent faire leur possible pour que le problème auquel elles font face soit traité de manière méthodique et bien réfléchie. Il suffit donc d’avancer à petits pas pour réussir à trouver les solutions les plus adéquates au problème en question, le but est de pouvoir passer à l’étape suivante du travail sans rester coincé trop longtemps sur un seul point. Il est nécessaire de retenir ce mot qu’est la simplicité dans la réalisation de projet. C’est aussi l’un des principes majeurs de la méthode Scrum.

On parle ensuite d’efficacité ou d’efficience. Le but de ce principe consiste à être transparent avec le client, en d’autres termes, les équipes doivent livrer chaque apport au client, ça peut être fait tous les 12 jours ou toutes les 4 semaines parce que le fait de garder les informations privées peut engendrer une déviation du projet.

En ce qui concerne le quatrième point, c’est la transparence. C’est l’un des principes les plus importants dans la méthode Scrum, toutes les personnes se trouvant au cœur du projet ont le droit de connaitre l’état d’avancement du projet, il est formellement interdit de cacher quoi que ce soit, les équipes et le client se retrouvent à chaque occasion pour faire un bilan total de ce qui a été fait et de ce qui n’a pas encore été fait.

Les objectifs de la méthode Scrum

La méthode SCRUM vise à permettre aux équipes de travail ainsi qu’au client d’être au courant de l’évolution du projet et la démarche employée. C’est précisément la transparence et la mise en évidence du but qui va faire en sorte que le projet soit réalisé dans les meilleures conditions possibles et envisageables.

A lire également  Transformation des entreprises : les marketers, premiers acteurs

Il faut aussi savoir qu’il existe de multiples postes au sein de la méthode SCRUM, le poste de chef de projet par exemple consiste à veiller à ce que le projet reste sur les railles et qu’il ne dévie en aucun cas de l’objectif final fixé. Qu’importe la nature de la demande du client, c’est le chef de projet qui sera responsable du déroulement de chaque étape jusqu’à la fin.

Les rôles sont dispersés de manière méthodique et organisée, l’animateur du projet à son tour va veiller à ce que toutes les équipes de travail respectent à la lettre les consignes exigées par le client. C’est aussi cette personne là qui fera face au client le jour où ce dernier demandera le bilan du travail accompli. C’est également l’animateur de projet qui s’assurera de la satisfaction du client à travers la bonne application des règles lors du déroulement de chaque étape. Le but général est de faire en sorte que le client soit au final satisfait du résultat car il sera tel qu’il l’aura envisagé.

Gus iRonfle

Fondateur du Blog iRonfle et Ronfleur Professionnel depuis 2007, Gus est passionné par les nouvelles technologie et le marketing digital. Toujours à suivre les actualités du business et des entreprises, il partage ses connaissances et trouvailles sur le blog Geek et High Tech.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.