Logiciel

Cybercriminalité : quels appareils faut-il protéger ?

Par Cad iRonfle , le 16 septembre 2022 , mis à jour le 16 septembre 2022 - 5 minutes de lecture
cyber criminalite informatique logiciel

À la suite d’une augmentation massive de la cybercriminalité au fil des années, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSII) a déclaré le 26 février dernier que des « mesures prioritaires de cybersécurité sont essentielles ». La sécurité des données numériques subit une crise qui se dégrade avec le temps. Les entreprises, quelles que soient leurs tailles, en sont les premières victimes.

Les différents types de cyberattaques

Les hackers profitent de l’insouciance de certaines entreprises pour s’introduire dans leur équipement électronique connecté. Les TPE et PME ne se sentent que très peu concernées par cette tendance qui touche tout le monde. Il n’est pas simple de comprendre pourquoi des hackers s’intéresseraient à une petite entreprise. Il existe tout de même de nombreuses pratiques conçues dans le but de nuire aux appareils numériques. Voyons ensemble quelles sont ces attaques et quelles sont les solutions possibles :

Le malware

Un malware est, par définition, un logiciel malveillant conçu dans le but de s’infiltrer frauduleusement dans des appareils connectés à l’insu de l’utilisateur. A contrario de la pensée populaire, ceux-ci ne comprennent pas que des virus mais bien plus encore. Ils sont très souvent indétectables, résultant à une dangerosité accrue.

Le ransomware

Littéralement rançongiciel, menace particulièrement les entreprises. C’est un malware très populaire chez les hackers contemporains. Le fonctionnement est simple : le ransomware bloque l’accès à l’appareil, généralement l’ordinateur, pour la victime. Les cybercriminels peuvent alors contacter la victime et demander une rançon pour débloquer l’appareil. Une fois cette rançon payée, la victime devrait normalement retrouver le contrôle de son ordinateur. On peut comparer cette pratique à un kidnapping de données numériques importantes.

A lire également  L'optimisation des Planning chantiers en un clic

Le phishing

Appelé également hammeçonage, est une technique très répandue de nos jours. Les fraudeurs s’attaquent à des particuliers en infiltrant une boîte mail personnelle mais également à des entreprises. Le mail à l’allure très formelle prend souvent une forme officielle en se faisant passer pour un organisme tel que la banque ou la poste. L’objectif premier de cette pratique et d’accéder aux données personnelles de la victime.

Les programmes espions

L’éclatement du Projet Pegasus a mis en lumière un sujet qui existe depuis de nombreuses années : les programmes espions. Ces derniers sont capables de mettre sous surveillance tout type d’appareil pour des fins malveillantes. Les hackers ont ainsi accès à la totalité des appareils connectés et de les utiliser à leur guise. Ainsi, ils peuvent prendre le contrôle des caméras, observer les victimes, voler les données et tout ce qui s’ensuit.

Attaque DDoS

Ou plus communément appelée attaque par déni de service, consiste à rendre inutilisable un service par la victime. Plusieurs moyens existent pour atteindre cet état qui est très simple à exécuter. Malgré une forte affluence de cette pratique dans les années 2000, elle est de moins en moins réalisée aujourd’hui, mais reste commune.

proteger appareils cybercriminel

Les appareils connectés concernés

Lorsqu’on pense à une cyberattaque, on s’imagine d’emblée un ordinateur ou un smartphone. Ce sont inéluctablement les appareils numériques les plus touchés, mais il ne faut pas faire l’impasse sur le reste de nos appareils connectés, qui sont souvent peu protégés.
Par exemple, les imprimantes peuvent être une cible des hackers. En effet, cet outil s’expose à une utilisation quotidienne, dans le but de scanner et imprimer tout type de document, en passant par les plus confidentiels. Ces imprimantes connectées conservent ces informations précieuses qui peuvent être malencontreusement récupérées par des hackers.
Un autre appareil connecté qui peut être oublié : les caméras de surveillance. Connu de tous et très populaire auprès des plus grands films d’action, le piratage des caméras de surveillance reste une pratique mise en oeuvre tant chez les professionnels que les particuliers. La protection des appareils connectés permet de surcroît de protéger la vie privée.
En définitive, la totalité des appareils connectés auxquels on peut penser sont à prendre en considération. De la montre connectée à la voiture ou encore l’assistant vocal, chacun d’entre eux peut être ciblé d’une attaque malveillante menée par un hacker.

A lire également  Quelles sont les fonctionnalités d'un logiciel utilisées pour l'import et l'export ?

Comment protéger ces appareils ?

Face aux nombreuses menaces existantes, il est nécessaire de protéger la totalité de vos appareils connectés. Pour cela, plusieurs actions peuvent être menées.

• La première étape essentielle serait l’installation d’un antivirus efficace. Certains sont gratuits pour une protection minimale. En cas de données strictement confidentielles, il est recommandé d’investir dans un anti-virus performant.

• D’autres actions relevant d’une certaine prudence préventive peuvent être effectuées. Par exemple, une mise à jour des logiciels doit être accomplie dès que possible car les hackers profitent de ces moments de faille pour s’introduire dans les appareils. De plus, afin d’éviter de devoir payer une rançon, la double sauvegarde sur un autre support est préférable.

Afin d’assurer une sécurité fiable du réseau et de tous les appareils connectés à celui-ci, des logiciels de cybersécurité existent. Pour bien le choisir, il est nécessaire de s’enquérir sur la fiabilité du logiciel en choisissant une solution recommandée par des institutions. Ceux-ci ont la capacité de prévenir toute attaque, de vérifier en temps réel l’état du réseau et ainsi de signaler toute possible menace. Par la suite, ces logiciels aguerris peuvent nettoyer la totalité du système et garantir une fluidité du réseau afin d’éloigner toute inquiétude concernant la cybersécurité.

Cad iRonfle

Co-Fondateur du Blog iRonfle et depuis toujours Ronfleur Professionnel, Cad partage ses passions sur le blog autour de l'informatique et les actualités web. Depuis quelques années, il apporte son conseil sur les produits high tech omniprésents dans notre quotidien.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.