Quelle est la place des données personnelles pour un site e-commerce ?

Lorsqu’on effectue un achat en ligne on finit forcément par fournir des données personnelles. Mais pour des questions de sécurité et pour éviter les fraudes, on hésite à transmettre certaines informations. Selon un sondage BVA – Viséo Conseil, 28 % des Français acceptent que les marques exploitent leurs données personnelles mais sous certaines conditions. Alors quelles données sont exploitées ? Quels moyens utilisent les boutiques en ligne pour protéger vos informations ? On vous donne les réponses ici :

Les données personnelles et leur exploitation sur le web

À travers les réseaux sociaux, les applications mobiles ou les recherches effectuées sur les navigateurs, on transmet de plus en plus facilement d’informations personnelles sur le web. Certaines marques ont ainsi l’occasion de les exploiter pour envoyer des messages publicitaires aux clients. Mais le sondage réalisé par BVA – Viséo Conseil a révélé que les consommateurs étaient réticents concernant certaines pratiques des marques et des grands sites e-commerce. Ainsi seulement 16 % des sondés accepteraient que les marques utilisent leurs données de géolocalisation et 9 % seraient d’accord pour un accès aux informations personnelles via les réseaux sociaux. Outre cette exploitation d’information, les clients doivent forcément fournir certaines données pour effectuer des achats comme les données bancaires, l’adresse de livraison ou encore une adresse e-mail. Les sites e-commerce doivent donc être capables de fournir une sécurité nécessaire pour que le client effectue ses paiements sereinement.

La protection des données : priorité des sites e-commerce

Pour qu’un site e-commerce rencontre un succès sur le web et établisse une relation de confiance avec les consommateurs, il doit être capable d’assurer une sécurité optimale lors des achats en ligne. Pour cela, un e-shop doit obtenir un contrat SSL qui peut s’acquérir à partir d’hébergeurs en ligne comme 1&1. C’est un protocole de sécurité qui permet de transmettre les communications et les données sur internet de manière cryptée. Le certificat SSL est donc utile lors de transactions bancaires, et les clients ont ainsi moins peur de fournir leurs numéros de cartes bancaires et leurs données personnelles puisque celles-ci sont envoyées directement du site au serveur sans qu’un tiers ne puisse les récupérer. Pour savoir si un site e-commerce dispose de ce protocole, il suffit de regarder si la page de paiement en ligne dispose d’un cadenas devant une adresse URL qui commence par « https ». Plus le site e-commerce misera sur la sécurité, plus le consommateur pensera qu’il est sérieux et se fidélisera. Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires concernant les données sur internet ainsi que les moyens d’en récupérer quelques-unes, il vous suffit d’aller jeter un œil par ici.