Vidéo d’entreprise : comment réussir sa création ?

Le monde des affaires n’échappe pas à la dématérialisation croissante de notre espace. Une entreprise a besoin d’une visibilité à tous les niveaux en guise d’une attractivité effective. Ainsi, la vidéo est un moyen non négligeable pour présenter son entreprise, ses produits ou ses services.

Réussir la phase préparatoire

Il n’est pas conseillé de faire une vidéo d’une telle envergure sur un coup de tête. Les caractéristiques de la vidéo dépendent de ses destinataires. Ainsi, si votre audience est le web, il vous est conseillé la création de mini vidéo d’entreprise de moins de 5 minutes. Cette phase préparatoire permet de faire une prospective générale. Vous devrez déterminer vos objectifs de même que le public à qui la vidéo est destinée. Il y a également les normes techniques à prendre en compte comme le logiciel de montage, l’appareil à utiliser etc. La vidéo différera selon le format.

En effet, elle peut être un film d’entreprise qui mise sur la sensibilité du client, le relationnel, la sympathie. Elle peut aussi être un spot publicitaire pour la télévision, la radio ou pour le web. Enfin, elle peut être une vidéo interview à travers laquelle, un expert atteste de la fiabilité et des avantages des produits et services de l’entreprise. Tous ces types de vidéo d’entreprise peuvent vous servir et les cumuler vous aidera à atteindre vos cibles qui sont de plus en plus diversifiées.

La phase de réalisation

Selon l’importance de votre entreprise et les objectifs que vous vous êtes fixées, votre vidéo peut être réalisée à l’aide d’un mobile ou d’une caméra ultra sophistiquée. En tout état de cause, il faudra prendre en compte l’esthétique, le référencement le cas échéant, et l’aspect markéting.  Si votre vidéo est destinée au web, assurez-vous de n’utiliser aucune image ou extrait qui serait protégé par le droit d’auteur ou les droits voisins. Par conséquent, il vous faudra gagner le pari de l’originalité et de l’innovation pour en même temps atteindre vos objectifs et échapper aux procès en vue d’une quelconque réclamation relative à la propriété intellectuelle.

/* ]]> */