Le genre RPG, un modèle universel ?

Les adeptes de jeux de rôle ont assisté à une certaine popularisation de leur genre au fil des ans. Il ne s’agit plus uniquement de la vague des J-RPG ou des MMORPG, mais plutôt d’une vulgarisation plus subtile. En effet, le concept de Level Up, initialement réservé aux jeux RPG, s’est invité dans les jeux de tir, dans les jeux de stratégie et dans divers autres genres vidéoludiques. Et ce n’est pas tout ! De plus en plus d’éléments typiquement associés aux jeux de rôle font leur apparition dans d’autres genres. Une tendance qu’on peut comprendre sans peine et qui a certainement de beaux jours devant elle.

La structuration de la progression, un besoin psychologique

Il suffit de jeter un coup d’œil à des jeux comme Destiny, The Witcher ou plus récemment Zelda : Breath of the Wild pour y trouver des éléments du genre RPG. Des jeux sortis au cours des dernières années, qui ont été de véritable succès et souvent perçus comme de nouvelles frontières dans la recherche de l’excellence vidéoludique.

Ce succès s’explique en partie par le fait que les RPG sont construits de sorte à développer l’engagement des joueurs grâce à des amorces psychologiques très fortes. Tout RPG met le joueur en présence de plusieurs éléments caractéristiques. D’abord, il a une certaine liberté dans le choix de ces actions, ou tout au moins dans le choix de ses dialogues. Même si dans certains jeux les issues sont fixes, les cheminements pour y arriver restent flexibles.

L’autre caractéristique des RPG, c’est l’évolution de l’avatar. Le RPG introduit la notion selon laquelle un joueur au niveau peu avancé, ne peut pas se frotter à des obstacles ou des adversaires trop coriaces. Il sera obligé de faire progresser ses compétences et diverses aptitudes, afin d’être en mesure de faire face aux obstacles en question. Une leçon de vie utile dont personne ne niera l’importance.

Obstacles croissants, réalisations et récompenses

Cette succession de quêtes constituées d’objectifs précis, d’obstacles toujours plus difficiles à surmonter et de récompenses toujours plus précieuses, donnent un nouveau sens au jeu. Il devient une forme de rituel qui forme le joueur. Une pratique ludique certes, mais pertinente, qui lui enseigne les fondements de la vie réelle. D’ailleurs, les RPG sont eux-mêmes construits sur le modèle de la vie réelle.

Ce lien entre réalisations pertinentes et cheminement dans les RPG a d’ailleurs été repris par certaines applications populaires. C’est le cas de LifeRPG ou de l’application Habitica, qui ont pour vocation de vous aider à vous améliorer en attribuant des points d’expériences à vos tâches quotidiennes, et en faisant de vos réalisations majeures, des occasions de « Level Up ».

Il est donc pertinent d’introduire de tels éléments dans tous les genres vidéoludiques. Et ce, quelles que soient les fondements historiques du genre en question. Les jeux de tir, les MOBA, les jeux de gestion, les jeux de stratégie, les jeux de combat et même les jeux de course ont tout à gagner, à adopter le RPG comme modèle sous-jacent de la progression des joueurs.