Casques de réalité virtuelle : de plus en plus abordables et sur toutes les plateformes

Cela fait moins d’une semaine que Facebook a dévoilé officiellement lors de sa conférence F8 le casque de réalité virtuelle mobile Oculus Go (racheté à la société éponyme par le réseau social pour plus de 2 milliards de dollars en 2014). Le pari du mobile pour la VR suit l’évolution des performances des smartphones qui tendent à remplacer ainsi que les tablettes tactiles peut à peut les ordinateurs sur la plupart des usages du quotidien. C’est un nouvel univers qui s’ouvre ainsi aux mobinautes avec de nouvelles expériences.

Côté casque, on connaissait déjà le Samsung Gear VR, développé sur la même plateforme qu’Oculus Go et qui a la particularité de se combiner avec un smartphone de la même marque, d’où un prix marché plus abordable pour un client déjà équipé. L’univers de marque de Samsung est extrêmement développé et toute la suite de produits high tech et technologiques est disponible sur de nombreux Blog High Tech. On imagine ainsi qu’un client de Samsung sera plus enclin à rester dans le cocon plutôt que de switcher sur une expérience Facebook avec Oculus Go, alors qu’un utilisateur d’une autre marque sous Android tentera plus volontiers Oculus.

Reste néanmoins d’autres acteurs sur le marché comme Microsoft avec HoloLens, mais aussi les initiatives de Sony et HTC. Le marché se développe fortement et la concurrence arrive rapidement surtout que le potentiel de chiffre d’affaires est très important si on imagine une similitude avec les business des Appstores de smartphones.

Du côté d’Apple, quelques informations fuitent comme le développement d’un casque qui aurai double emploi : réalité augmentée et la réalité virtuelle pour 2020. Avec une résolution 8k pour chaque oeil, pour en savoir plus : 20minutes.fr.

Voici une liste de critères de sélection à prendre en compte pour s’équiper d’un casque de réalité virtuelle :

– le poids
– le design
– performances et caractéristiques techniques
– dépendance du device
– écosystème de développeurs et nombre d’applications disponibles
– la plateforme
– le prix