Réussir son marketing d’influence en 2019

Cela fait maintenant 10 ans que les marques collaborent avec des influenceurs dans de nombreuses thématiques. Le monde de la beauté et du féminin était le plus prolifique comme le secteur des produits high tech et nouvelles technologies.  Les blogueurs étaient les premiers à profiter des expériences proposées par les marques au travers d’invitations à des soirées de découvertes produits, voyages ou tests des nouveautés.

En 2019, ce sont les animateurs de communauté sur instagram, twitter et facebook qui se partagent l’attraction des marques pour leurs centaines de milliers d’abonnés (aux USA on parlerai en millions). Mais les influenceurs sur les réseaux sociaux sont avant tout des passionnés, alors comment organiser une prise de contact et ensuite une relation avec ces conso-acteurs qui s’adressent directement aux clients consommateurs ?

Respecter le plaisir d’écrire et d’animer une communauté

Pour réussir son marketing d’influence, une marque se doit de défendre les valeurs premières des influenceurs : la passion de l’écriture et l’animation d’une communauté de lecteurs avec du contenu intéressant et affinitaire.

En effet, il faut apporter une réponse au besoin des influenceurs : bénéficier d’un contact sain et constructif avec les marques pour se professionnaliser grâce à des opérations de qualité. En tant que marque, il faut prévoir un espace sur lequel se présenter de manière sincère et humaine et leur proposer de découvrir votre univers.

Ne proposez pas directement des billets sponsorisés ou de la monétisation de contenus, vous risquez de choisir la facilité avec des opérations “one shot”. Une relation se construit sur la durée et d’abord avec des expériences de marques et des contacts privilégiés. C’est à l’influenceur de décider quand et comment créer une relation avec les marques.

Restez donc à son écoute pour des partenariats mais visez le long terme. Accompagnez le dans ses projets professionnels via des alternatives aux billets sponsorisés et aux envois massifs de communiqués de presse. L’argent sera nécessaire car tout travail mérite salaire, mais il ne faut pas que la relation ne soit basée que sur cela. L’intérêt porté à vos produits et à votre ADN de marque est essentiel.

Se faire accompagner par des professionnels de l’influencer marketing

De nombreuses agences accompagnent les marques à mieux communiquer auprès des influenceurs, au-delà de porter une vision sur la relation, elles suivent les évolutions des relations et sont en mesure d’assurer le retour sur investissement de campagnes de marketing d’influence.

Le plus souvent armée d’un réseau d’influenceurs mais également de plateformes, les agences de marketing crééent des opérations spéciales d’influence pour les marques. Certaines agences sont également des agents sur lesquels les stars des réseaux sociaux se reposent pour filtrer les propositions des marques et présenter uniquement des opérations pensées pour les blogueurs qui répondent à des critères de qualité et de sérieux.

Elle donne de la visibilité à de jeunes marques innovantes qu’un média social pour proposer à sa communauté de lecteurs. Les événements sont aussi pour les digital natives l’occasion de networker avec d’autres blogueurs et de découvrir d’autres talents et concepts innovants.

Notion à la mode, l’influence digitale évolue dans le monde complexe de l’information en ligne. N’ayant jusque là pas trouvé de réponse(s) satisfaisante(s) à mes interrogations sur cette notion, je vais chercher dans cet article à répondre le plus simplement possible à la question qu’est-ce au juste l’influence digitale?

Controversée et très critiquée sur internet (avec les blogueurs influents notamment), on entend par influence la capacité des leaders d’opinion à modifier le comportement de leur public sans contraintes. L’origine de cette capacité est souvent le résultat d’une expertise dans un domaine précis qui rencontre un certain succès.

Par influence digitale, intervient l’influence qui touche au numérique (digital est un anglicisme). Les leaders d’opinion sur internet sont principalement les journalistes, les bloggers et autres publishers, puis dans un second temps les agrégateurs et plateformes User Generated Content (UGC). Ils ont la particularité de toucher une audience large en reprenant ou créant une information. Ces leaders influent sur le comportement de leur audience.

Derrière l’influence digitale, il y a une stratégie de communication online. Une entreprise (par exemple) va chercher à ce que les influents s’approprient son message, le modifie et le retransmettent sous de nouvelles formes (textes, image, vidéo) à leur audience. Un phénomène de propagation (parfois incontrôlable) du message s’ensuit, l’audience va commenter, s’interroger, discuter de ce message et le retransmettre à son tour à un public plus restreint (bouche à oreille ou buzz, famille, amis…). De plus en plus de monde sera donc impliqué dans le processus de transmission du message.

La portée du message va changer puisqu’a un certain moment, il ne proviendra plus de l’entreprise mais de la cible elle-même. Il y a donc modification du comportement de la cible sans contrainte, il y a donc influence et dans le cas présent influence digitale!

Les bénéfices de l’influence digitale sont multiples, de plus elle est mesurable et je suis sûr que les agences de Relations Publiques et compagnie se feront un plaisir de vous expliquer les avantages de ce type de communication (visibilité, portée plus forte du message…).