Zoom sur la cybermalveillance et les risques de sécurité informatique

Avec la montée des attaques sur des entreprises, les rançonlogiciels ou « ransomware » sont au coeur de l’actualité de ces dernières semaines. Pour autant, ces logiciels malveillants existent depuis quelques années déjà notamment sur les sites de streaming et torrent. Avez-vous déjà eu affaire à ce type d’attaque informatique ?

L’objectif n’est plus de contrôler votre ordinateur pour le faire attaquer d’autres installations informatiques mais tout simplement de chiffrer vos données contre une somme d’argent de quelques centaines d’euros pour les particuliers, des dizaines de milliers d’euros pour les entreprises. Alors faites attention aux pièces-jointes que vous ouvrez et mettez à jour les défenses de votre ordinateur.

Le piratage touche aussi les réseaux sociaux

Avez-vous déjà vu des messages étranges de certains de vos amis sur les réseaux sociaux ? Avec des liens et des phrases en anglais ? Ils se sont certainement fait pirater compte facebook ! Cela m’est arrivé il y a quelques semaines avec mon compte Skype qui a envoyé à l’ensemble de mes contacts un messages pour rediriger vers un site de SPAM. Autant dire que niveau e-réputation ce n’est pas génial… Le seul moyen pour éviter cela : changer régulièrement de mot de passe et éviter d’utiliser des passwords trop simples (exemple : azerty).

Après les suites d’emails pour vous proposer un héritage dans tel pays exotique, Facebook, Twitter ou encore LinkedIn sont la proie des faussaires et escrocs en tout genre. Ne soyez pas naïfs, consultez l’historique et évitez de croire à de trop beaux messages. Prévenez également vos proches si vous pensez qu’ils ont été hackés, cela permettra de suspendre la propagation des virus ou messages.

Signaler une attaque ou trouver de l’aide sur Cybermalveillance.gouv.fr

Un site dédié aux actes de cybermalveillance a été mis en place par l’ANSSI qui est en charge de la sécurité informatique en France à destination des particuliers et professionnels. Si vous en avez été victime, n’hésitez pas à le diffuser sur la plateforme pour recevoir de nombreux conseils et recommandations pour sécuriser vos outils informatiques. Partager les informations, permet notamment de suivre l’évolution de ces actes de malveillances et mettre en place les bonnes mesures pour les arrêter.

Un ensemble de vidéos sont également disponibles pour le grand public afin de sensibiliser sur les bonnes actions à mener en amont d’une attaque et ainsi réduire les chances de destruction de vos données. Un certain nombre de contacts sont proposés (professionnels ou organismes) pour vous aider si vous êtes victime de piratage. Rendez-vous sur : https://www.cybermalveillance.gouv.fr/