Ubrain : écouter des battements binauraux pour booster son énergie

Récemment, j’avais lu un article dans le Figaro sur l’arrivée des « drogues musicales » en Europe, ce sont des sons qui influent sur le le mental et procurent des effets de relaxation ou autres. On appelle ces fréquences sonores que l’on écoute, des battements binauraux, déjà plusieurs éditeurs de ces sons proposent ce type d’expériences. Curieux d’en savoir plus sur ces prétendues effets, j’ai donc testé une application lancée récemment sur l’Appstore (3,99 euros) : Ubrain.

Ubrain utilise ces fameux battements binauraux couplé à votre bibliothèque musicale iTunes pour vous aider à booster votre énergie, à accroître vos capacités cérébrales et à contrôler vos humeurs. Beau programme en perspective !

Commençons tout d’abord par regarder l’application : elle est vraiment très réussie aussi bien d’un point de vue graphique que dans la navigation ; tout en douceur avec des couleurs soft, entre le bleu, gris et jaune. L’application est assez développée puisqu’il est possible de créer des profils d’utilisateurs et même de s’enregistrer en ligne ! Sur le site officiel www.ubraintonic.com on retrouve la tendance des utilisateurs et le programme qu’ils utilisent.

Maintenant, testons celle-ci : au lancement de l’application, on à le choix entre le Top5 (qui propose les derniers sons écoutés) et TONIC. Ce menu demande à l’utilisateur de choisir un état pour chacune des affirmations suivantes : 1) I Am travelling/working/partying… ; 2) I Feel Pissed-Off/Dead/Wild… ; 3) I Want to focus/to relax… Répondre à ces semi-questions permet à l’application de vous proposer plusieurs modes d’écoute adaptés à votre situation et à vos souhaits en terme de relaxation ou au contraire d’excitation pour bosser ou autre.

Une fois un des modes proposé par Ubrain choisi, mettez vos écouteurs, choisissez votre playlist et laissez-vous bercer par ces battements binauraux que l’oreille perçoit comme des grésillements, mais le cerveau (d’après les éditeurs) transforme en fréquences sonores qui affecte celui-ci et module votre comportement.

Il est difficile de dire et de décrire la sensation que l’on a en utilisant l’application Ubrain, le grésillement est un peu lassant et perturbe, mais avec l’habitude cela passe, il est également possible de baisser la force des sons. Quant aux effets, difficile à nouveau de juger si cela marche vraiment ou c’est juste un auto-conditionnement : je souhaite déstresser donc je m’auto-convainc de déstresser à l’écoute d’Ubrain… Personnellement je reste sceptique, à vous d’essayer !