Soirée de présentation Norton 2010

Pour la tournée 2010 Symantec lancement du nouveau Norton 2010, l’entreprise a effectué une présentation presse à New York, Tokyo et Londre. A Paris, cette démonstration c’est produit en face de blogueurs ! Nous étions un petit comité invité au Pershing Hall pour observer l’évolution de l’antivirus Norton.

Mais tout d’abord, la présentation était fidèle au CEO de la boite de la Silicon Valley: magistrale. Nous avons eu le droit à un discours insolite pour nous Français! On commence par un bref comparatif entre vie réel et vie cybernétique : en moyenne, il se passe un crime toutes les 3minutes1/2 dans les rues de NY et un toutes les 2 minutes à Paris; sur le web il y a 4 crimes toutes les secondes!

Ça commence bien, mais ce n’est pas tout. En terme de danger, nous avons 1/42.000.000 de chance de mourir foudroyer, ou pour être plus réaliste, 1/300 de mourir dans un accident de voiture et 1/31 d’être cambriolé. Sur le web, 1 personnes sur 5 sera victime de cybercriminels.

Voici en quels termes c’est adressé Rowan Trollope pour nous introduire les risques liés au web.

Il est évidant que chacun agit différemment face aux risques, mais lorsque celui-ci est en face de nous que fessons nous? On ne souhaite pas y réfléchir ce qui est normal. Sur internet c’est la même chose! La présence d’un antivirus sur un PC comme sur un MAC reste conseillé, et certain site web sont bien évidement à éviter. Ne donnez jamais vos coordonnés bancaires à un site douteux ou à un e-mail dont vous ignorer l’origine. Ce qui ce passe dans la vie réel, avec des inconnus qui cherchent par tous les moyens de vous extorquer des fonds; les mêmes existent sur internet, mais en pire! Car comment porter plainte contre un individu situer en Russie, en Indonésie…..

Si vous êtes victimes vous n’êtes pas le seul, même le président Barack Obama en a été victime lors de sa campagne. Mais il ne vaut mieux pas prendre de risque DES le début! Si vous nous demandez qui gagne dans la guerre opposant les polices du monde et ces cybercriminels. La réponse; ce sont eux qui la remporte; pour le moment….

Comment renverser la balance: en prenant le moins de risque comme dit précédemment. Mais que font les programmeurs d’antivirus et anti-spyware?

Ils tentent de trouver des solutions. L’installation d’un antivirus reste la meilleure solution, mais n’est pas sur a 100%! Certains disent qu’ils ralentissent leur ordinateur, c’est vrai, cela arrive. Mais ce n’est pas une raison pour le DESACTIVER!
Norton reste le plus rapide du marché, l’un des plus performant et l’est toujours.

Norton a intégré une petite nouveauté dans sa version 2010: un menu performance qui vous indique ce qui vous à fait planter votre PC ou ce qui l’a fait lagger, et d’identifier ainsi la cause réelle des ralentissement sur votre machine.

Une autre nouveauté est mise en place par Norton. Peux novatrice mais pas dénuée de sens, elle se basse sur un système de référencement des pages web. Suivant la notoriété de ses derniers des étoiles s’afficheront pour vous indiquer la fiabilité du site.

La dernière innovation, et bien pratique. Celle-ci se trouve lorsque vous téléchargerez un fichier depuis internet bien sur. En bas de cette fenêtre de téléchargement, avant de l’avoir accepté, Norton vous indiquera depuis combien de temps ce programme est disponible sur internet, combien de personnes l’a déjà téléchargé et le conseil donné par l’antivirus.

En d’autre termes, si vous téléchargez un programme et que l’on vous indique que moins de 10 personnes l’ont téléchargées et qu’il est disponible depuis moins d’une semaine, vous devriez avoir des doutes sur le contenue de ce fichier : ce serai un malware.

Toutes ces nouvelles options ne garantiront pas que vous ne serez pas une victime, mais si on ne tente rien la menace sera incontrôlable.

Pour détendre l’atmosphère, Norton propose des campagnes de sensibilisations sur: everyclickmatters.com. Elles sont grotesques, mais criantes de vérité.

A venir le test complet du nouveau Norton 2010.