Projet Genesis, une realité made in Lexmark

N’avez-vous pas assez des imprimantes trop imposantes? Les multifonctions c’est bien, mais c’est toujours une grosse boite noire qui prend toute la place du poste de travail.

Et bien c’est fini! Merci le Kentucky, merci Lexmark.

La Genesis ou S805, a fait l’étude de recherche sur tous les niveaux. Il n’y a pas de compromis avec ce modèle; il allie l’esthétisme à de hautes performances en faisant gagner jusqu’à 30% de surface sur votre plan de travail.

Car la première fois que l’on pose son regard sur cette machine, rien ne nous laisse penser que ce soit une imprimante et encore moins une multi-fonction. Il y a donc eu un réel progrès dans cette voie. Toujours l’écran tactile sur le devant de la machine qui reprend les mêmes configurations que les modelés précédents; les habitués ne se perdrons pas.

Il est toujours possible par ailleurs de personnaliser un menu d’applications. A l’instar des smart-phones, Lexmark utilise sa smart solution pour proposer des applications a télécharger et installer sur l’imprimante, tel que Evernote et bientôt j’espère DropBox.

Il est donc possible de scanner un doc. et de l’envoyé par mail ou de l’uploader sur Evernote. Même pas besoin de mon PC trop fort! Enfin on pouvait déjà le faire avec l’ancienne série…

Le scanner lui est placé à la verticale, c’est grâce à cela que l’on a un vrai gain de place. Sans pour autant perdre en qualité, le capteur affiche une résolution de 10MP pour une photo, ou 300dpi pour un doc. Mais la surprise même avec 300dpi un document scanner reste d’une très grande précision; j’ai été bluffé.

Pour les photos, encore une fois une surprise: le respect des couleurs qui s’affichaient sur l’écran du PC étaient au plus proche de l’original. Une grande innovation en scannant un texte: il est non seulement possible de l’enregistrer en format PDF, mais aujourd’hui, grâce à la Lexmark S805, vous pouvez demander à l’imprimante de l’enregistrer en format Word. Mais attention, sans l’insertion de signes étranges comme des points d’interrogations. Le scanner est tellement performant qu’il reconnaîtra les écritures les plus petites. Un test prochain le confirmera j’en suis sûr.

La S805 utilise la même technologie d’impression que sur les précédents modèles sortis l’année dernière: Lexmark S305, Lexmark S405, etc… Donc pas trop de changement. Si ce n’est que les cartouches d’encres sont plus simples à installer, il y a juste à pousser vers le bas et clic! plus rien à faire. On se rappelle que sur l’ancienne série c’était un petit calvaire de changer ses cartouches.

Si vous regardez bien les photos prises, vous verrez que le constructeur a pensé à vous faciliter la vie. Lorsque vous ouvrez le capot, vous avez un petit espace pour ranger une petite lingette pour dépoussiérer votre machine sans la rayer (entouré en rouge, cercle du haut). Et dans le capot se trouve le numéro de série de la machine, donc directement accessible (entouré en rouge, cercle du bas). Plus besoin de débrancher l’imprimante et de tout bouger sur votre bureau pour enfin le trouver. La Genesis redéfinit la simplicité d’utilisation au quotidien.

Lexmark nous sort encore un très beau bijoux de technologie, mais bien plus beau de ce qui se fait partout ailleurs. Le constructeur pense réellement au consommateur, on le comprend en utilisant le produit tous les jours. Les défauts sont difficiles à trouver; on peut juste citer qu’elle est trop haute. A non, j’ai peut-être oublié son prix: 399€ exclusivement en FNAC et déjà disponible (ou 360€ pour les adhérents). Sinon c’est tout ce qu’on peut lui reprocher!