Projection privée Jeux de Dupes

BlogBang et Paramount Pictures France nous ont proposé une projection privée en avant-première de Jeux de Dupes. Organisée dans les locaux de Paramount, la séance a eu lieu mercredi dernier. Cad n’a malheureusement pas pus se joindre à moi pour cette projection.

J’ai été chaleureusement accueilli par Lucie, Community Manager @ BlogBang. Le film était projeté dans une très jolie et petite salle rouge, une dizaine de personnes étaient présentes.

Mon compte-rendu en vrac :

C’est un film à l’eau de rose, une comédie. Les dialogues sont bons, s’enchaînent bien. Il y a une bonne répartie qui ajoute au comique des situations et dialogues. Il n’y a pas de violence, sauf quelques coups de poings. Pour une fois, pas de scène de sexe, juste une scène de baiser tournée en ridicule.

Beaucoup d’humour, j’ai bien aimé le style du film, avec une image brune et une musique agréable des années 20. C’est un réel coup de coeur. Les acteurs ont, si on peut le dire des vraies têtes de footballeurs! Clooney le visage maquillé de boue reste aussi charmeur dans ces décors et tenues vestimentaires des années 20. Zellweger est délicieuse, en femme réservée au début, distante des hommes, puis fruit d’une querelle amoureuse, et tigresse à la fin.

Ce film nous livre une véritable peinture d’une Amérique ou le souvenir de la guerre est présent, mais qui par le sport reprend vie. Jeux de Dupes nous montre une nouvelle fois, mais avec dérision que le sport a bien changé, encore et toujours à cause de l’argent, mais que l’esprit est toujours là!

Si la Bande-annonce ou mon compte-rendu ne vous ont pas donné l’envie d’aller voir ce film, rien que pour voir Clooney en collant et plein de boue, il faut aller le voir!

Informations Jeux de Dupes:

Date de sortie : 23 Avril 2008

Réalisé par Georges Clooney – avec Georges Clooney, Renée Zellweger, John Krasinski

Titre original : Leatherheads -Durée : 1h54

Synopsis (Allociné) de Jeux de Dupes:

En 1925, le football professionnel n’est encore qu’un sport de brutes, parrainé par des petits entrepreneurs locaux à l’usage d’un public rural des plus clairsemés. Faute de règles, les matches tournent le plus souvent au pugilat, mais nul ne s’en plaint : les tribunes sont quasi-désertes…

La pilule est d’autant plus amère pour le fringant Dodge Connolly, capitaine des « Bulldogs », qu’à la même époque, le football universitaire remplit les stades. C’est ainsi que l’étudiant Carter Rutherford est devenu l’idole des foules, qui ne se lassent pas d’admirer sa rapidité, son sens tactique, ses feintes légendaires. Et chacun se souvient que « Carter le Bolide » se fit d’abord connaître en capturant seul des dizaines de soldats allemands durant la Grande Guerre…

Lorsque Dodge et son équipe sont lâchés en pleine saison par leur sponsor, les joueurs se dispersent, les uns reprenant le chemin de la mine, les autres celui des champs. Dodge, qui a consacré toute sa vie au sport, n’arrive plus à trouver le moindre emploi, faute de qualification. A bout de ressources, mais jamais à court d’idées, il gagne Chicago et persuade Carter de quitter temporairement la fac pour donner aux « Bulldogs » l’occasion de se reconstituer et, surtout, de se faire enfin un nom.

Une jeune et charmante journaliste, Lexie Littleton, se joint alors à l’équipe pour en relater les exploits…


Lien : Paramountpictures.fr/sites/jeuxdedupes

A lire aussi :
Faubourg 36, le film
Meet Dave d’Eddie Murphy
Iron Man