Prix unique sur iTunes et sa conséquence directe

Annoncé par Apple le 6 janvier et effectif le 7 Avril, l’iTunes Store propose désormais trois tarifs différents pour télécharger légalement de la musique sur sa plateforme. Après 6 ans de stabilité (lancement de l’iTunes Store en 2003), l’ère du prix unique de 0,99 € se termine brutalement avec des prix entre 0,69 et 1,29 €.

Les majors et maisons de disque ont enfin eu leur mot à dire dans la décision du prix des chansons, en effet, depuis de longues années, elles souhaitaient un système en fonction de la popularité et de l’ancienneté des morceaux.

A noter que le prix des albums n’a pas changé; 9,99 € et pour notre plus grand plaisir, les morceaux téléchargés seront sans DRM. Pour rappel, les Digital Rights Management sont une protection technique des droits d’auteur et permettent d’éviter une reproduction illégale.

Si l’on peut se réjouir du fait que l’industrie du disque reprenne la main sur son business (en pleine expansion et créé entièrement par Apple) il y a matière à s’inquiéter sur les prix qui vont certainement augmenter, surtout quand on connait la crise que traverse les majors en ce moment. A cela s’ajoute le fait qu’Apple se permet d’appliquer encore et toujours son propre taux de change 1 € = 1 $.

La conséquence directe de la fin du prix unique sur iTunes est la chute sensible des titres au nouveau prix de 1,29 € dans le classement général des titres les plus vendus, contrairement aux musiques à 0,99 € dont le nombre de vente augmente. Il reste à voir si cela va continuer dans la durée, mais on peut dire qu’une fois de plus, l’action des majors est en décalage avec les attentes du public…