Premiers regards et impressions sur la nouvelle version de Jiwa

Le site de musique en ligne Jiwa.fr a dévoilé il y a quelques jours une nouvelle version dite V3. Après plus d’un an de mise en service, le site compte plus de 800 000 visiteurs par mois et propose désormais un catalogue de 5 millions de titres ; les 400 000 de Février derniers ont été dépassés depuis longtemps!

Jiwer (membre de Jiwa) de la première heure, j’ai trouvé comme beaucoup dans un premier temps l’adaptation à cette nouvelle version difficile, je m’étais habitué à la simplicité des premières versions. A cela s’est ajouté le pre-load à l’entrée du site, le lagg permanent et les plantages successifs du site avec FireFox (qui sont réglés à l’écriture de cet article). Bref, ce lancement fut tout d’abord pour moi une sacrée déception! Mais passons outre ces divers problèmes techniques et recentrons nous sur l’expérience utilisateur.

Cette nouvelle version de Jiwa se distingue par de nombreux contenus, plus d’articles, de découvertes musicales, de liens à cliquer pour un visiteur qui est « juste » venu écouter de la musique et en profite pour rester plus longtemps. Fort heureusement le point qui faisait le charme de Jiwa – la vitesse de chargement – est toujours présent et malgré ces ajouts de contenu et d’éléments, il n’y a pas de perte de fluidité dans la navigation et ce malgré des pages plus chargées.

A noter que l’inscription est toujours non obligatoire contrairement à Deezer pour accéder à l’intégralité du catalogue et qu’il n’y a pas de publicité audio (ouf). En ce qui concerne la publicité, elle n’est pas éprouvante comme sur d’autres sites de la même branche, mais je trouve la bannière 790 en haut de la page mal intégrée. Par contre, avec cette nouvelle version de Jiwa, le téléchargement via iTunes de la musique est possible grâce à un beau partenariat avec Apple et ce directement depuis le lecteur (excellente initiative).

Pour revenir sur le design du site, Jiwa a pris de nouvelles couleurs, finis les tons orangés et place à une nouvelle charte graphique où le bleu est maître. Comme vous avez pu le remarquer, une barre de lecture en substitut du player a été ajoutée, je la trouvais au début en surplus, mais elle se révèle pratique pour profiter au maximum de l’ensemble des fonctionnalités Jiwa.

Pour conclure, Jiwa reste pour moi la meilleure alternative à Deezer et l’adaptation à cette nouvelle version est finalement rapide et sans douleur.

En bonus avec le lancement de cette nouvelle version :

Pour le lancement de sa nouvelle version, Jiwa offre 12 titres issus d’albums récents, en téléchargement gratuit et légal aux utilisateurs. Jiwa est aussi là pour vous faire découvrir des figures montantes du monde de la musique. Dans cette sélection, il y en a pour tous les goûts alors impossible d’être déçu !

Les amateurs de Jazz préfèreront le piano sans failles de Yaron Herman. Ceux qui sont plus branchés électro se apprécieront l’électro-pop de Minitel Rose et de Tknik, l’électro yiddish de l’Anakronic Electro-Orkestra, la musique lounge de Shazz, la dance de Variety Lab ou encore la techno de Florent Gasperini. Un panel éclectique et efficace !

Il y a aussi les inclassables comme Bliss ou Lansiné Kouyate & David Neeman qui explorent les frontières de la musique dans des productions très originales. Le rock est aussi à l’honneur avec Kings Of Leon et les très expérimentaux Stellardrive. Enfin, de la folk avec l’étoile montante canadienne Melissa Laveaux.