[TEST] Polaroid PoGo : Imprimez n’importe où et partagez

Je vous avais déjà très brièvement parlé de cette imprimante portable instantanée : la Polaroid Pogo alors pour me rattraper : voici un petit test !

Qu’est-ce que la Polaroid PoGo ?

La Polaroid PoGo n’est pas une variante de la danse by Polarod (cf WikiPedia) (quoique l’on puisse danser avec… tout en imprimant ^^) mais provient de la catch phrase « Polaroid on the Go » (Po de Polaroid et Go de… Go).

La Polaroid PoGo est une imprimante de poche qui utilise la technologie d’impression ZINK™ Zero Ink™ de ZINK Imaging. C’est une imprimante sans encre avec une partie auto-collante au dos. De plus, on peut imprimer depuis son appareil photo et son téléphone portable (système Bluetooth) d’où la dimension mobile de cette mini-imprimante aux dimensions compactes.

Caractéristiques techniques :

Technologie ZINK™ Zero Ink™ de ZINK Imaging
Capacité du bac à feuille : 10
Impression sans marge et sans découpe

Interface
Impression depuis un APN via PictBridge
Bluetooth

Dimensions
Poids 227 grammes
Dimension largeur 12 cm
Dimension hauteur 2.30 cm
Taille Photos : 7,6 x 5 cm

Description

La boîte est très colorée, on retrouve les couleurs du logo Polaroid, avec une mise en avant de la Polaroid PoGo et des ses qualités.

La façon dont la Polaroid PoGo est présentée fait penser à la boite d’un téléphone portable. Les 2/3 de la boîte sont consacrés au cordon d’alimentation.

Poids 227 grammes
Dimension largeur 12 cm
Dimension hauteur 2.30 cm

La Polaroid PoGo est agréable au toucher, constituée de pièces métalliques avec une coque noire discrète et des bords arrondis. Le design est très réussi.

La Polaroid PoGo s’ouvre pour placer le papier nécessaire lors de l’impression (sans encre). Elle paraît plus fragile lors de l’ouverture, ce qui contraste avec l’impression robuste qu’elle donne dans la main.

Interface USB Pictbridge, bouton d’alimentation et recharge de l’autre côté. La Polaroid PoGo s’allume en quelques secondes, des voyants sont présents en cas de problème/manque de batterie. Elle est très discrète, pas de ronflement (mais que fait-elle donc sur ironfle alors !) ou autre.

La Polaroid PoGo sans batterie et la petite fente d’où sortent les impressions.

Comparaison avec l’iPhone (qui malheureusement n’est pas compatible Bluetooth avec la Polaroid PoGo > merci Apple !)

Pour tester l’impression, nous avons fait une photo d’ironfle.com et envoyé par Bluetooth la photo à la Polaroid PoGo, une fois le périphérique trouvé, il suffit d’indiquer le code founi dans la boîte.

Photos de la démarche depuis le téléphone.

La procédure d’envoi n’a pris que quelques secondes. L’impression commence ! (Taille Photo : 7,6 x 5 cm)

Impression presque terminée et en toute discrétion. Durée de l’impression avec la Polaroid PoGo : 60 secondes max !

La Polaroid PoGo est très simple d’utilisation, mobile rapide et performante, fine et élégante, les impressions sont de bonnes qualités (tout dépend de la photo de départ naturellement). Ce qui nous (Cad et moi-même) a beaucoup amusé, c’est le fait de pouvoir imprimer n’importe où et ainsi de pouvoir partager très rapidement un instant donné. Je l’ai essayé dans le train et à part des regards de la part des autres voyageurs, aucun problème 🙂

La Polaroid PoGo possède de nombreux points positifs tels que la connexion Bluetooth, l’USB Pictbridge, le papier qui est auto-collant, ce qui permet de faire des stickers de ses photos préférées. Il paraitrait même que certains l’utilisent pour imprimer leurs cartes de visites directement devant le client ^^. De plus, la Polaroid PoGo n’utilise pas d’encre, et les photos sèchent en quelques secondes après impression.

Passons maintenant aux points négatifs de la Polaroid PoGo : vous l’aurez bien compris, ce n’est pas une vraie imprimante de bureau; ce n’est pas l’objectif recherché; cette imprimante instantanée est un gadget indispensable pour mobile qui permet de partager très rapidement et simplement des photos. « Print and Share ».

La taille du papier photo est un facteur limitant (les dimensions du papier photo sont vraiment petites et c’est dommage…), avec en plus un coût d’impression par photo autour de 30 centimes et le prix peut paraitre pour certains un peu salé : la Polaroid PoGo coûte 129 euros.

En dehors de l’aspect gadget (et du prix) de la Polaroid PoGo, Cad et moi-même avons particulièrement aimé la notion d’instantané qui constitue l’argument de vente de la Polaroid PoGo, c’est à dire : le fait de pouvoir imprimer en un instant et n’importe où une photo.

Et oui, nous on aime les gadgets (geek inside?) !

Pour conclure : allez sur le site ilovemypolaroid.com et une petite vidéo bien sympa de la flash mob du 5 octobre :


Polaroid PoGo – ilovemypolaroid.com
Article sponsorisé par BlogRider pour Polaroïd.