Palin… quoi? Palindrome !

Le Bac arrivant, il serait temps de se cultiver un peu. A l’ordre du jour; le palindrome.

Tout d’abord, qu’est-ce?

« On désigne généralement par palindrome (du grec palin (en arrière) et dromos (course)) un palindrome de lettres, c’est-à-dire un texte dont l’ordre des lettres reste le même qu’on le lise de gauche à droite ou de droite à gauche. »

cf Wikipedia

Des exemples :

A Laval, elle l’avala

A l’étape, épate la

Un roc si biscornu

Facile? Si oui, continuez à lire, sinon …. adios … (votre cervelle risquerait d’exploser).

Ces quelques exemples, ne sont en fait que de courts extraits de textes. En effet, lorsque l’on rédige un palindrome, il s’agit de composer un texte long. C’est là que ça se complique!

Pour vous donner un exemple, on compte les lettres du palindrome tellement l’exercice littéraire est difficile. A ce jour, le plus long palindrome du monde a été réalisé par un finnois avec 49935 lettres. Le plus long en français est le « Grand Palindrome » de Georges Perec avec 5566 caractères.

Voici les deux premiers paragraphes :

« Trace l’inégal palindrome. Neige. Bagatelle, dira Hercule. Le brut repentir, cet écrit né Perec. L’arc lu pèse trop, lis à vice-versa.

Perte. Cerise d’une vérité banale, le Malstrom, Alep, mort édulcoré, crêpe porté de ce désir brisé d’un iota. Livre si aboli, tes sacres ont éreinté, cor cruel, nos albatros. Etre las, autel bâti, miette vice-versa du jeu que fit, nacré, médical, le sélénite relaps, ellipsoïdal. […] »

Georges Perec,

La clôture et autre poèmes, Hachette/Collection P.O.L., 1980.

Ca va? Pas trop mal à la tête? A présent, à vous de jouer!