Une nouvelle école pour les aspirants Youtubeurs

Implanté à Montpellier, Nîmes et Paris, le campus Mediatyc entend former vidéastes, blogueurs, Youtubeurs et globalement tous les gens désireux de lancer un projet personnel sur le web. L’établissement ouvrira ses portes en janvier prochain.

youtubeur

Une formation accessible à tous et sans diplôme requis

Pour apprendre à faire le buzz, quoi de mieux que de montrer l’exemple en créant soi-même le buzz ? Le campus Mediatyc a visiblement appliqué la consigne à la lettre : depuis l’ouverture de ses pré-inscriptions, campagnes de promotion et bouche-à-oreille aidant, les demandes de renseignements ne cessent d’affluer à l’accueil de cette nouvelle école, qui promet de former les futurs blogueurs, Youtubeurs et autres vidéastes. Destiné à toute personne – de 14 à 99 ans, avec ou sans diplôme – attirée par une expérience sur le web, l’établissement ouvrira ses portes en janvier 2017 sur trois sites distincts, à Montpellier, Nîmes et Paris.

L’école veut fournir les outils nécessaires pour réussir sur la toile

L’école proposera des cours et ateliers le soir, le week-end et pendant les vacances. Objectif : donner aux élèves toute la panoplie nécessaire pour pouvoir créer le buzz sur le web, mais sans juger ni influer sur les choix artistiques de ces derniers. Le menu de la formation sera donc aussi varié que complet : mettre le montage vidéo à la portée de tous, apprendre à écrire un scénario et à maîtriser les effets spéciaux, dispenser des conseils sur l’utilisation de tags, le choix des titres, les vignettes, le référencement Web ou les réseaux sociaux, décrypter ce qui fait et défait une e-réputation…

Accès libre au plateau technique et masterclass au programme

L’idée centrale de Mediatyc, selon son cofondateur Fabien Forné, est ainsi de « de proposer aux jeunes qui veulent lancer leur chaîne Youtube, par exemple, tous les outils pour réussir ». Celui-ci a en effet constaté qu’aujourd’hui, « les nouveaux Youtubeurs ont énormément de mal à atteindre leurs mille premières vues et leurs mille premiers abonnés » et ce, malgré leur talent. Pour les personnes désireuses d’y remédier en tentant cette nouvelle aventure, il faudra compter 30 euros la semaine pour deux heures de cours et un accès libre et illimité le samedi au plateau technique de l’établissement, avec caméras et fond vert. L’école offrira également des masterclass, avec notamment Grégory Santerre, réalisateur passé par Les Guignols de l’Info et Scènes de ménage.