Quelques news sur iAds, la régie publicitaire d’Apple

C’est la première que j’en parle sur iRonfle, mais vous en avez certainement déjà entendu parlé : iAds a ouvert ses portes le 1er juillet dernier. C’est une plateforme publicitaire à l’attention de l’iPhone développée et mis en place par Apple afin de proposer aux partenaires de la société un support de publicité très ciblé avec un rendu graphique sous forme de mini-site proche d’une application classique iPhone.

En effet, Apple collecte les données de ses utilisateurs à l’aide des profils de ceux-ci et permet un ciblage allant du sexe à l’âge en passant par le type d’applications téléchargés. iAds avait été lancé en grande pompe quelques mois après le rachat de Quattro par la firme avec l’annonce de 17 entreprises prêtes à se lancer sur la plateforme.

Il semble cependant que le succès n’est pas encore au rendez-vous avec seulement 2 campagnes officielles (Nissan et Dove). Le retard des campagnes serait dû à la difficulté pour les annonceurs de créer des campagnes. Les problèmes que rencontrent les développeurs pour déposer leurs applications (complexité du dépôt, contraintes techniques fortes, manque de transparence, support lent…) semblent se répéter sur iAds. L’omniprésence d’Apple et son contrôle permanent est un sérieux frein aux échanges avec l’extérieur et a permis (entre autres) le développement du store Android.

Je me souviens de discussions avec des développeurs excédés par Apple et ses contraintes. Le jour où Android aura atteint un nombre d’utilisateurs suffisant, l’Appstore risque de souffrir et de devoir changer ses habitudes…

Le plus incroyable est la durée de la réalisation d’une publicité pour l’iAds : +10 semaines supplémentaires face à une pub classique ! Il n’existe toujours pas de kit de développement pour les annonceurs et leurs agences de création. C’est le duo Admob/Google qui doit se frotter les mains !

A suivre…