Le potentiel de l’Idle screen

Avec un chiffre d’affaire en France qui est passé de 20 millions en 2007 à 35 millions d’euros en 2008, on peut considérer la publicité sur mobile en pleine extension. Seul bémol, on s’attend chaque année à voir ce chiffre décoller et bien qu’il augmente il ne le fait pas.

Malgré un taux de clic bien supérieur que l’internet classique, la peur du clic subsiste, l’utilisateur redoutant l’issue de son clic. Cela révèle le besoin d’éduquer l’utilisateur à la publicité sur mobile. Je pense que l’Idle screen sera l’un des éléments moteur de ce futur décollage de la publicité mobile tant attendu.

L’idle screen est l’affichage de publicité ou contenu sur l’écran de veille d’un téléphone mobile. Partant du constat que les utilisateurs regardaient l’écran de veille jusqu’à 30 fois par jour, on déduit qu’inclure de la publicité ou du contenu sur leur écran de veille est judicieux et va se révéler rémunérateur.

En échange d’avantages mobiles par exemple, l’opérateur pourra donc ajouter divers contenu comme de l’information ou même la météo et naturellement de la publicité ciblée sur l’écran de veille. De nombreux éditeurs Idle screen ont vus le jour, pour ne citer que Abaxia, Onskreen Fusion, Streamezzo, Alltel Celltop, T-Mobile MyFaves et Fusion Onskreen. Je vous invite à visiter leurs sites respectifs pour vous donner une idée du résultat de l’idle screen.

Pour en savoir plus…

Source chiffres: Challenges n°151