Facebook : une mine d’informations pour les pirates

Aujourd'hui, parmi les applications les plus utilisées par internautes sur ordinateurs, tablettes et avec une croissance fulgurante, sur smartphone, on retrouve en tête le réseau plus populaire Facebook. Le réseau de Zuckerberg, dans le passé destiné exclusivement aux particuliers, s'oriente petit à petit vers les professionnels et facilite l'affichage de leurs pages d'entreprises.

Tous les détenteurs de pages Facebook doivent prendre des précautions

Le nombre d'utilisateurs du réseau Facebook étant énorme, on compte plus de 1,936 milliards d'utilisateurs actifs dans le monde, autant de cibles potentielles pouvant intéresser des personnes mal intentionnées qui désireraient pirater un compte Facebook pour obtenir et revendre des informations.  Il est évident que tout le monde n'est pas logé à la même enseigne, car un profil contenant simplement une date de naissance avec quelques photos d'une personne peu connue aura bien entendu moins de valeur que les informations non publiques ou un mot de passe d'accès au compte d'Emmanuel Macron ou de Johnny Hallyday. Les différences entre ces comptes prennent de la valeur, car les pirates peuvent après avoir collecté les données, les revendre sur le Net ou pour les plus inquiétants, sur le Darknet, heureusement que la police observe régulièrement ce réseau et arrive à fermer les sites illégaux s'y trouvant même s'ils sont parfois difficiles à repérer.

De quelle manière se protéger contre les pirates de Facebook ?

Il y a des habitudes à prendre sur Facebook comme sur la façon d'utiliser Internet en général avec notamment le changement de mots de passe de façon régulière ou en n'affichant pas une trop grande quantité d'informations personnelles qui pourraient bien entendu allécher les pirates, mais ce n'est pas tout. Les sociétés de sécurité informatique conseillent de réserver une adresse de courriel spécifique à Facebook, ce qui sera une des premières démarches ou modifications ultérieures le cas échéant, ensuite, il faudra éviter les connections dans les lieux publics, utilisant des accès gratuits publics, car ces derniers peuvent laisser des traces de votre surf, préférer plutôt attendre d'être chez vous ou alors utiliser votre smartphone ou votre ordinateur personnel pour une plus grande discrétion. Comme pour éviter certains problèmes de la vie courante, pensez à recueillir des informations et conseils au préalable, il vaut mieux prévenir que guérir, notamment en consultant les pages d'aide Facebook, vous y trouverez une section dédiée aux comptes piratés à l'adresse > https://www.facebook.com/help/131719720300233