Les achats des voitures hybrides, en expansion ?

Plus de gens achètent des voitures hybrides. Mais, pourquoi ils ne s’attachent pas uniquement à ces voitures? Voilà le paradoxe: les ventes de voitures hybrides sont en plein essor, mais les « divorces » de voitures hybrides également. Les Américains achètent plus de véhicules hybrides telle que la Honda Jazz Hybrid – mais ne le font qu’une fois seulement

Comme le rapporte Autoweek, « le mois de Janvier a vu une augmentation de 11,4%; les ventes de février ont augmenté de 55,4%, tandis que Mars était en hausse de 39,6% ». Pourtant, cela représente un total de 106 207 voitures hybrides seulement. Bien sûr, la technologie pourrait bien être de se tourner vers le parabolique. Mais un autre ensemble de données suggère le contraire. Après un achat en apparence tourné vers la nouveauté, la grande majorité des propriétaires hybrides reviennent aux voitures ordinaires.

Une étude faite par une firme située dans le Michigan, Folk, a révélé que seulement 35% des propriétaires de voitures hybrides choisissent d’acheter une autre voiture hybride. Pire encore, si l’on supprime la Toyota Prius, l’hybride la plus populaire de l’ensemble, l’engagement pour les hybrides tomberait à 25%.Cela signifie que 75% des clients hybrides non Prius ont choisi d’abandonner l’hybride – et ce parmi les plus écolos des consommateurs écologistes.

Ce qui donne? Il semblerait que les explications les plus populaires pour ces deux phénomènes seraient l’augmentation des ventes et des divorces des voitures hybrides soient de nature politique. On dit que les gens achètent des hybrides parce que le président ne contrôlera pas les prix du gaz. Ou on nous dit que les gens achètent des hybrides parce qu’ils sont révoltés contre l’influence des intérêts de l’énergie fossile sur la politique américaine. De même, on nous laisse penser que les acheteurs hybrides vont revenir aux voitures parce que les incitations gouvernementales sont inefficaces- ou parce que le gouvernement ne fait pas assez pour assurer aux consommateurs de faire librement le choix éclairé de contribuer, par
leur choix de transport,à un société plus juste.